2018 Nissan Leaf : essai routier

Un effort à faible consommation d’énergie

La nouvelle Nissan Leaf 2018 peut sembler être un véhicule électrique séduisant à première vue. Elle offre une gamme de batteries décente et un prix d’entrée intéressant. Le modèle de base est des milliers de moins que le modèle d’entrée de gamme Chevrolet Bolt et Tesla Model 3, même avant les incitations fiscales fédérales ou étatiques.

Mais même si cette refonte améliore l’original, elle n’offre guère plus qu’un prix attractif pour le distinguer de ses concurrents EV.

La batterie de 40 kWh de la Leaf lui donne une autonomie de 140 miles, ce qui devrait suffire pour la plupart des navetteurs. Mais c’est beaucoup moins que le Bolt et le modèle 3. Les consommateurs voudront peut-être attendre la Leaf 2019, qui offrira une batterie de 60 kWh avec une autonomie promise de plus de 200 milles.

Notre Leaf délivrait de la puissance en douceur lorsqu’il accélérait à partir d’un arrêt, mais il manquait de puissance à la vitesse de l’autoroute.

La tenue de route molle n’inspire pas confiance au conducteur, et la suspension souple peut s’effondrer, envoyant un vilain coup de poing dans l’habitacle.

Nous avons trouvé que le siège du conducteur à commande électrique de la SL était confortable, aidé par le soutien lombaire réglable. Il manque à la Leaf une colonne de direction télescopique pour accommoder les conducteurs de toutes tailles, et la console centrale frotte contre le genou du conducteur, ce qui peut être ennuyeux.

Le ProPilot Assist de Nissan en option combine un régulateur de vitesse adaptatif et un système de centrage de voie. Il n’est pas conçu comme un dispositif d’auto-conduite, mais peut être une commodité dans le trafic d’arrêt et de départ. L’avertissement de collision avant et le freinage d’urgence automatique sont de série.

Points forts: Faible coût d’exploitation, silence, fourniture de puissance, accès, freinage d’urgence automatique standard.
Points faibles : Temps de charge, position de conduite, agilité, agilité, conduite.
Puissance : moteur électrique de 147 ch ; transmission directe à 1 vitesse ; traction avant ; traction avant.
Autonomie : 140 miles/8 hrs. (27,5 ampères) pour charger sur 240 volts.
PRIX TEL QUE TESTÉ : 36000 euros.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *